Quotidien

Adieu Instagram

Les gens ne lisent plus, les gens ne regardent plus que des vidéos et des images. Dès qu’un texte fait plus d’une page, c’est décourageant. Un réel effort intellectuel ! Mettez toutes vos informations dans le premier paragraphe de votre article, sinon vous perdez plus de la moitié de vos lecteurs. Bref, l’écrit n’a plus la cote. Les images dominent le monde et Instagram les réseaux sociaux. C’est pour cette raison que je n’ai plus d’Instagram lié à mon blog. Petit pied de nez au réseau social le plus populaire de cette décennie !

Un blog bavard

Moi, vous le savez déjà, j’aime bien tailler la bavette avec vous via le blog. Si j’ai de si belles photos, c’est grâce à mon amie Vera Lair qui me fournit en contenus visuels. Mais sinon, il est vrai que ce blog ne se base pas sur l’apparence. Je ne suis pas une blogueuse mode ni lifestyle, on parle finalement surtout de travail et de développement personnel, pas de la dernière robe achetée chez Primark à 7 euros. Alors quel est l’intérêt d’avoir un Instagram ?

– faire comme tout le monde ?

– être tendance ?

– aucun ?

Les mots pour le dire

Comme je suis rédactrice et traductrice, les photos ne me permettent pas d’illustrer mon travail. Si j’étais graphiste, je pourrais mettre mes créations, mais poster une photo d’un tableau Excel que je dois traduire, ça n’est franchement pas très passionnant ! C’est pour cette raison que j’ai préféré me séparer de mon Instagram pour privilégier le blog. D’ailleurs, je limite également le nombre de photos par article et j’ai nettement épuré le design du blog pour que vous puissiez lire l’article en toute tranquillité (visuelle). Une ou deux photos, c’est largement suffisant. L’intérêt principal de ce blog, ce sont les mots pour le dire et non les photos pour le montrer.

Y’a pas photo !

Et puis je ne vais pas vous mentir, Instagram m’a toujours agacée. Je m’en sers surtout pour chercher des recettes végétariennes et des idées zero waste ou… des photos de caniche toy ! Je suis principalement des restos et des chiens. Il y a des jours où je sature de voir tant d’intérieurs parfaitement rangés et aménagés, des gens toujours sur leur 31 et des vies parfaites. Instagram nous pousse à nous comparer aux autres, cela crée une certaine compétition malsaine et ce n’est pas ce que je recherche. J’ai envie de me réveiller le matin et de me dire : J’aime ma vie (même si je n’ai pas la dernière paire d’Adidas, la nouvelle vaisselle de chez Bloomingville ou un mec qui m’emmène à Bali).  Sans oublier qu’il s’agit surtout de placement de produits. La plupart des blogueurs et des utilisateurs Instagram font de la publicité, rares sont les comptes qui ne nous abreuvent pas de posts sponsorisés. Compte tenu de mon envie de devenir minimaliste, je n’ai plus envie de me soumettre à cette incitation permanente au consumérisme.

Ce blog se passera donc désormais d’Instagram. Et vous, toujours actifs sur Instagram ?

© Photo, Vera Lair, tous droits réservés

Previous Post Next Post

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply chloé 4 février 2019 at 9 h 41 min

    Je ressentais la même chose que toi. Tous ces partenariats, ces vies parfaites. LE partage n’existait plus (j’avais un compte à presque 5000 abonnés et jamais, ou très rarement de commentaires, d’interactions). J’ai décidé de fermer ce compte et de m’en créer un plus personnel,je filtre désormais les gens qui me suivent, je fais régulièrement du tri et depuis j’arrive à échanger chaque jour et je me sens beaucoup plus à l’aise sur ce réseau. Je pense que ça dépend seulement du genre de personne que l’on suit et qui nous suivent. Maintenant, oui, j’aime ma vie !
    Belle journée à toi et bravo pour ta décision, ce n’est jamais famille.

  • Reply Stephanie 4 février 2019 at 9 h 59 min

    Alors moi j’adore Instagram mais pour le côté photos. J’adore les images, j’aime les belles photos, les beaux visuels. Après je comprends complètement ton point de vue et ça ne m’empêchera pas de te suivre car j’ai toujours aimé ta plume.

  • Reply Jessica 4 février 2019 at 18 h 38 min

    Je suis totalement d’accord avec toi. J’ai eu un compte lié à un blog il y a quelques années. Mais j’ai arrêté de blogger car les gens ne lisaient plus ou du moins je trouvais que les influenceuses avaient déjà l’audience et peu de place pour les autres. Bref, tout cela m’a lassé.
    J’ai crée un compte instagram plus perso, mais la encore je me dis que ce réseau social est tellement malsain. Comment ne pas avoir l’envie de se comparer aux autres ? Et je pense que celles et ceux qui disent ‘moi je me compare pas’ c’est quasi impossible.
    Je n’aime pas du tout le terme influenceur, je ne suis pas réellement pour le fait de montrer son enfant sur instagram. Est-ce que tout cela fait de moi une psychorigide ?

    L’autre jour l’une des personnes que je suis clamais « en tant qu’influenceuse je dois vous prévenir de cela » ça m’a choquée. Je me suis dit mais ou va t’on.
    Après ca reste que moi, mon opinion et ma vraie vie ne ressemble en rien à ce qu’instagram te laisse croire. J’ai du mal avec cette réseau et cela fait déjà 1 bonne année que je me pose la question de supprimer mon compte. Je pense que ce réseau crée un sentiment de dépense, on suit des gens, on s’attache à eux, leur vie. C’est un peu de la télé réalité des temps modernes.
    En tout cas merci pour cet article et bravo pour la suppression de ton compte.

  • Reply Promenade Minimaliste 4 février 2019 at 19 h 33 min

    Je n’ai jamais été sur Instagram, je n’ai pas Facebook non plus, pas évident de promouvoir mon blog ainsi mais c’est un réel choix que je fais.
    Et je te félicite de faire ainsi, d’autant plus que tu as connu « la bete » ! Je pense que c’est une mode qui passera, et si elle ne passe pas, je continuerai à faire sans car cela reste superficiel, ca promeut l’image, la forme plutot que le fond. Après certaines expressions créatives comme la photographie, la peinture ou que sais je se pretent surement tres bien au format mais bon ce qui est des reflexions, rien ne vaut l’écrit !

  • Reply Virginie BURETTE 4 février 2019 at 19 h 33 min

    Les mêmes choses m’agacent. Mais je reste pour les recettes, les idées diy, les livres conseillés, et les endroits secrets à découvrir en provence.

  • Reply Stef 4 février 2019 at 20 h 55 min

    Je n’ai pas pu me résoudre à supprimer mon compte Instagram, même s’il y a quelques mois, une furieuse envie m’en a pris.
    Étant photographe, j’ai choisi de ne l’utiliser que pour deux raisons : il me sert de vitrine de mon travail et de moyen de communication avec mes abonnés et mes confrères photographes du monde entier. Mais j’ai mis de côté les illusions que ce réseau social renvoie, comme le consumérisme dont tu parles, les vies parfaites qui n’ont de parfaites que le nom…Bref, il faut réussir à prendre du recul, je passais beaucoup trop de temps sur cette plateforme, et ce temps ne me rapportais rien en dehors des quelques vrais échanges, qui existent toujours.
    Mais je pense que ce n’est pas ce réseau qu’il faut condamner, mais l’utilisation que les gens en font. Cela a toujours existé, avant, ils faisaient ça à la machine à café, maintenant ils le font sur Instagram et ça touche plus de personnes…

  • Reply Kassandra 5 février 2019 at 14 h 51 min

    Je suis en plein questionnement moi justement…
    J’avais un blog anonyme avant. J’y parlais de ma vie de maman/femme célibataire à la découverte de Tinder 🙂
    Pas de Facebook, pas d’Instagram… juste mon blog et mes écrits.
    J’avais un vrai petit groupe autour de moi et une dizaine de commentaires par article.

    La vie fait que ma vie à changé, plus de Tinder, je suis devenue plus sage après 2 ans de célibat, j’ai eu envie d’un blog ou parler de tout ce que j’ai envie.
    Des enfants, de ma déco, de mon chat, bref. J’ai fait comme tout le monde, j’ai ouvert un compte instagram (parce qu’il faut)
    J’ai des partenariats (parce que ca fait bien et que j’aime les produits gratuits j’avoue :D) (non mais je trie quand même… j’accepte pas tout et n’importe quoi et je suis transparente), Je mets de belles images ou du moins j’essaie.
    Mais finalement, en 3 semaines j’ai 150 followers…. mais pas de commentaires, pas d’interraction, pas de visites sur le blog… Je passe mon temps sur Pinterest, sur Insta à aimer, partager, commenter…
    Mais finalement, est ce que ça vaut la peine? Moi ce que j’aime dans le blogging c’est le partage justement.
    J’ai écris un article à l’ouverture du blog justement à ce sujet, disant que j’étais un peu perdue dans tout ça.

    Sorry, ceci est un roman 😀

  • Reply AudreyH 5 février 2019 at 21 h 46 min

    Je te suis complétement. Je regrette ce passage des blogs aux autres médias :/
    Je remarque qu’on doit compartimenter notre consommation (pour moi: les tattoos sur instagram, les artistes et la science sur twitter, la politique sur facebook, le lifestye-diy-art-science sur youtube.. et mes blogs favoris qui trouvent toujours la motivation de continuer^^!). En tant qu’artiste, j’ai du mal à envisager un peu d’échange sans passer par youtube ou twitter actuellement. Et si on n’est pas assez actif, c’est peinte perdu.
    Cette ère des réseaux sociaux est super et permet de découvrir mainte choses, mais c’est une énorme pression, et un sacré boulot en soi. J’aimerai bien y participer, mais force est d’admettre que ça ne me convient pas. Tout comme j’avais des limites à bloguer car j’avais peu à partager visuellement alors que ça constituait mon métier, malgré des choses à partager à l’écrit :3
    Bref, je suis ravie que tu sois revenue par ici o/

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.