Vie de Freelance

Barcelone, 1 an déjà

J’ai l’impression d’avoir posé mes valises sur le sol barcelonais il y a seulement quelques semaines. Parfois je me balade dans les ruelles de mon quartier avec un regard encore nouveau posé sur les gens, les immeubles, les devantures de magasins. Je découvre chaque jour de nouveaux endroits, cafés et boutiques. Barcelone est un peu comme une poupée russe. On ouvre une boite, puis une nouvelle s’offre à nous et ainsi de suite… Si l’on m’avait dit au collège que j’allais vivre ici, je n’aurais peut-être pas choisi de faire du latin. Mais c’est pas grave, je me suis remise au cours de castillan et j’aime y aller chaque semaine pour apprendre de nouvelles choses et progresser doucement mais sûrement.

matrioska-857376_1280

Mon amour pour la capitale catalane est d’ailleurs devenu une véritable maladie et j’ai pu contaminer plus d’une amie à vouloir venir s’y installer. Oui, il fait bon vivre sous le soleil de Barcelone. D’un naturel anxieux, cette ville m’a offert un second souffle. Je ne m’y sens pas brusquée  ni agressée tandis qu’à Paris je souffrais beaucoup du stress latent et de l’agressivité des gens. La vie y était plus dure, les loyers trop chers, les relations humaines complexes et distantes. Ici, j’apprécie le changement : notamment les amitiés qui se sont faites si naturellement. Je peux dire avec joie avoir rencontré de très belles personnes que j’aime profondément, des gens que j’ai envie de serrer forts dans mes bras (mais je ne le fais pas, c’est mon côté allemande frigide haha). Avant je voyais mes amis de manière sporadique. C’était tellement difficile de trouver un moment pour boire un café. A croire que les journées des Parisiens ne font pas 24 heures… Quand l’envie me prend de boire un café avec une amie, je lui envoie un petit message et on se retrouve le jour même ou le jour d’après. Tiens d’ailleurs, demain je bois un thé avec ma super amie Marion de la marque de bijoux Pique A Boo. Je l’ai croisée par hasard le jour de son arrivée à Barcelone. Elle sortait littéralement de son camion de déménagement et m’a reconnue dans la rue grâce à mon tatouage (elle me suivait sur Instagram). On ne s’est plus quittées depuis !

J’ai pour la première fois de ma vie un vrai appartement, même si je sous-loue par choix une chambre dont je n’ai pas besoin. Ma colocataire est d’ailleurs devenue une personne que j’apprécie énormément. Elle est encore plus bordélique et dingue que moi, j’adore ! Autre plus : Je vis dans une chambre où je peux écarter les bras sans me taper contre les murs. Et quand je regarde par la fenêtre, je ne vois pas mon voisin en train de se gratter le cul, mais le ciel bleu et le soleil radieux. Depuis quelques mois un nouvel habitant est venu s’installer dans mon chez-moi – et dans mon cœur. Il s’appelle Céleste, il est blanc avec les yeux bleu acier et un petit nez tout rose. Dès le premier instant où il est venu poser une petite patte toute douce dans l’appartement, j’ai su qu’il allait remplir cette maison de rires, de câlins et de douceur. Si seulement il n’avait pas la fâcheuse habitude de mordiller les doigts et de lécher mes cheveux si tôt le matin !

4

Professionnellement parlant, j’ai également fait du chemin. J’ai décidé de passer le cap et de me lancer en freelance (statut autonomo) en Espagne. Pourquoi ? Parce que j’ai dépassé le seuil de l’auto-entrepreneur et que je souhaite rester vivre ici. Il est donc évident que je fasse désormais toutes mes démarches dans mon nouveau pays où j’ai d’ailleurs obtenu la carte de résidente. J’ai envie de déployer au maximum mon petit business – et de préférence dans la légalité la plus totale (c’est mon côté allemande super réglo). Par ailleurs, le statut espagnol me permet de faire un CA sans seuil imposé. Les 6 premiers mois j’ai des charges sociales fixées à 50€ par mois. Une vraie économie qui me permettra de m’acheter un super beau canapé comme j’en ai toujours rêvé (c’est mon côté ancienne chef de projet marketing dans l’ameublement). Sans parler du lancement de ma chaine YouTube et de l’écriture de mon premier livre… Que de nouveaux projets excitants que j’ai enfin lancés en 2016.

Bon, et puis des sujets moins rigolos comme la maladie de ma grand-mère… J’ai un pincement au cœur quand je pense à cette femme forte devenue méconnaissable…  et en même temps je sais qu’elle a eu une belle vie et qu’elle m’a donné le goût de vivre va vie comme bon me semble. Alors pour lui faire honneur, je vis ma vie pleinement et j’essaie de profiter de chaque instant, car c’est ce qu’elle me souhaite : le bonheur.

Et l’amour dans tout ça ? Ah l’amour, oui ! Il est un peu loin en ce moment, mais il va bientôt venir vivre à Barcelone parce que je suis une meuf trop stylée et parce que c’était déjà prévu  avant même qu’on se rencontre, l’homme et moi. Disons que notre amour tout frais lui donnera la motivation nécessaire pour rapidement déménager ! Chéri, si tu lis ce paragraphe, sache que je suis impatiente !

Ouhlala, j’en ai raconté des tonnes de choses. En même temps, je n’avais pas beaucoup publié ces derniers temps 🙂

roses-142876_1920

 

 

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Jasmin 27 mars 2016 at 21 h 07 min

    Bravo, maintenant j’ai envie de venir m’installer à Barcelone ! 😉

    Blague à part, joli parcours et super positif.

    Viel Glück für alles !
    PS: Moi aussi je suis super réglo 🙂

  • Reply Flore 28 mars 2016 at 10 h 51 min

    Hola vecina ! La première fois que je suis venue à Barcelone c’était en 2002 et si on m’avait dit alors que je viendrais m’y installer et fonder une famille, j’aurais bien ri ! (Ben oui j’ai fait allemand LV1 😀 )
    En juillet prochain, cela fera 4 ans que j’y suis. A part l’été dernier, caniculaire, où je serais bien allée m’enfermer dans une cave tellement la chaleur m’énervait, j’y suis bien. Le ciel est presque toujours bleu, je vois la mer de la fenêtre du salon et même les trottoirs sont beaux 😉
    Je te souhaite plein d’autres belles années à BCN et du succès dans tes projets !

  • Reply Violette 28 mars 2016 at 16 h 03 min

    Bravo pour ce partage et ce bel anniversaire ! tu as l’air radieuse et heureuse…
    Pensées pour ta grand-mère et que le meilleur reste à venir ! Quel est le sujet de ton livre ?
    A bientôt sur Paris 🙂
    N’oublie pas de me prévenir…

  • Reply Audrey Moo 28 mars 2016 at 20 h 30 min

    Très sympa ton bilan, je suis ravie de voir que la vie est relativement douce dans la belle capitale catalane. Au début moi aussi je misais sur Barcelone mais le destin en a décidé autrement. Je t’invite à lire mon article > Bilan après deux ans d’expatriation à Madrid que j’ai écrit il y a quelques mois > http://ambitieuse-passionnee.com/2015/12/06/bilan-expatriation-madrid/ Très bonne continuation à toi 🙂

  • Reply Lolli 29 mars 2016 at 18 h 08 min

    Article très sympa je trouve 🙂

  • Leave a Reply