Vie de Freelance

Barcelone : j’y suis, j’y reste

Je suis encore en vie, promis, juré, craché !

J’ai failli changer de vie, tout plaquer pour une vie différente. Puis, j’ai pris conscience que je ne voulais pas quitter ce que j’avais construit, ma vie barcelonaise, mon indépendance. J’ai dû faire un choix difficile – contre l’amour d’un homme, pour l’amour d’une vie, d’une ville. Evidemment, ce n’est pas simple de s’en rendre compte, de prendre réellement conscience qu’on va devoir faire un choix aussi radical, que ça ne va pas marcher. J’ai toujours su au fond de moi que je n’étais pas la meuf ultra romantique et capable de tout quitter pour quelqu’un. C’est sûrement lié à mon passé (enfant de divorcés) et qui m’a appris à ne jamais mettre tous mes œufs dans le même panier.

Alors voilà, je suis à Barcelone, je profite de chaque rayon de soleil. Je souris toujours autant à la vie, aux opportunités qui se présentent à moi et je continue le travail en freelance. Othello, Céleste et moi, on aime tellement trop Barcelone. Et on s’excuse de ne pas avoir donné de nouvelles, mais il fallait qu’on fasse le point sur notre vie. En 2016, j’ai perdu un être cher, j’ai trouvé l’amour et fait des projets. En 2017, j’ai décidé de faire honneur à ma grand-mère et d’être fidèle à moi-même et son éducation de femme libre. J’ai décidé de renoncer à certains projets, car je ne les soutenais pas à 100% et que je sentais au fond de moi que mes doutes étaient déjà en train de pourrir mon couple. C’est toujours difficile de savoir qu’au fond on est responsable de la rupture et que l’attitude de l’autre n’est qu’une réponse à la nôtre.

L’aventure continue ! En mai je vais au Portugal avec une de mes meilleures amies, en juin je pars en roadtrip avec mon père en Toscane et en juillet à Paris avec grande sœur.

Hey, vous savez ce que l’on dit ? Don’t cry because it’s over. Smile because it happened.

Moi j’ai décidé d’avoir le smile. Et vous ? Quoi de neuf ?

©Maxime de Hulster 

Bunkers del Carmel, la plus belle vue de Barcelone !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply danièle Godard-Livet 3 avril 2017 at 18 h 05 min

    on t’attendait. On te suit toujours.

  • Reply babymeetstheword 3 avril 2017 at 20 h 05 min

    Don’t cry because it’s over. Smile because it happened : tellement vrai <3

  • Reply Marion 4 avril 2017 at 1 h 37 min

    Contente de te relire! je t’avais envoyé un mail il y a quelques temps concernant ton activité professionnelle, est ce que tu l’as recu? A bientôt! 🙂

  • Reply Julia 4 avril 2017 at 7 h 22 min

    Aaaaaah bah voilà ! 😀
    Bon du coup, ça veut dire que je n’ai plus d’excuses, si je ressens le besoin de partir en week-end, je passe te voir.

  • Reply Christine 4 avril 2017 at 10 h 39 min

    Hola Anissa !
    Ça fait plaisir d’avoir de tes nouvelles, et de très bonnes nouvelles ! Je crois que je comprends tes choix et je les trouve très jubilatoires 🙂
    Pour ma part je viens enfin découvrir Barcelone bientôt (je pars jeudi prochain).
    J’y séjournerai du 6 avril au 6 mai. Un mois c’est pas mal pour commencer 🙂
    Je serai logée dans le quartier de Poble-Sec.
    Ça me ferait plaisir à l’occasion de boire un café avec toi 🙂
    A bientôt

  • Reply Aurélie 4 avril 2017 at 10 h 50 min

    La vie est faite de choix et même si le tien n’a pas dû être simple, il est important de rester en phase avec soi-même et de savoir s’écouter … Si j’avais le courage, je ferai aussi le choix d’être et de rester à Barcelone mais parfois on se met tellement de freins … En tous cas ravie de te lire à nouveau et de sentir tellement de positif dans cet article malgré la période de doute qui a dû frapper avant !

  • Reply Mademoisellevi 4 avril 2017 at 11 h 11 min

    Le principal étant de ne jamais regretter et d’avancer !!!
    Et puis, tu es si rayonnante sous le ciel et soleil barcelonais !

  • Reply Manon 4 avril 2017 at 19 h 40 min

    Je comprends totalement, je suis face au même dilemme actuellement mais comme toi, je préfère renoncer à une chose plutôt qu’à tout ce que j’ai construit!

  • Reply laulinea 5 avril 2017 at 15 h 01 min

    Je suis complètement d’accord avec le proverbe de fin 🙂
    Tu as décidé de vivre avant tout pour toi, c’est admirable ! Les femmes (dont moi) on souvent tendance à se sacrifier par amour, mais je ne crois pas qu’à terme, ce soit la solution. Vive les femmes libres ! 😀

  • Reply Aurelie Kinoette 7 avril 2017 at 15 h 14 min

    Contente de te lire chère Anissa! J’aime lire tes mots positifs, merci de les avoir partagés. Bon voyage et à bientôt, hâte de te lire à nouveau et en attendant profite bien du printemps et du solei

  • Reply Lolli 19 avril 2017 at 9 h 28 min

    Je suis ravie de lire ce nouvel article , et tu as raison, rayonne, souris à la vie et reste fidèle à toi même 😀

  • Leave a Reply