Vie de Freelance

La vie est une météo imprévisible

Cet article est le fruit d’une semaine qui ne s’est pas passée comme prévu. J’ai eu de bonnes surprises, quelques déconvenues professionnelles, des déceptions humaines, de beaux moments et puis ce sentiment de ne plus vouloir mettre de côtés mes projets pour les mauvaises raisons. J’ai l’impression folle d’avoir vécu toute une vie en quelques jours intenses, colorés par moment, sombres aussi. Le fil rouge ? Mon envie de réaliser mes nouveaux projets – et surtout, de ne pas les sacrifier ! Un dimanche passé avec les gens que j’aime – sous le soleil radieux parisien. Pourtant, il y en a eu des tempêtes cette semaine…

Les projets professionnels

J’ai la chance d’avoir plusieurs clients fidèles – absolument adorables et charmants. Je compte bien les garder en 2015. Le travail est intéressant, l’entente excellente, à l’image de ce que je rêvais de vivre en tant que freelance. Je ne peux pas me plaindre : j’ai eu vraiment la chance de tomber tout de suite sur des clients en or, des missions intéressantes et ambitieuses. Evidemment, tout n’est pas si simple. J’ai également été confrontée à des clients capricieux et lunatiques. En 2015, je sais déjà que je vais devoir faire des choix…

photo-1416339684178-3a239570f315

Apprendre, toujours apprendre

J’ai une soif de savoir assez importante en ce moment. J’ai l’envie de m’attaquer à de nouveaux projets – toujours en rapport avec Nomad’s Heart !  J’ai envie d’aller encore plus loin dans l’aventure de la blogosphère, creuser les possibilités et vous apporter une expérience plus forte de ce que peut signifier la vie de freelance. Du coup, il est fort possible qu’en 2015, je vous réserve une vraie grosse surprise (to be continued…). Pour le moment, mon projet se concrétise chaque jour un peu plus. Je suis actuellement à la recherche d’une formation qui pourrait être prise en charge par le Fif Pl (centre de formation des professions libérales et AE). Comme les autoentrepreneurs cotisent pour le droit à la formation, autant en profiter ! Je fais également de l’œil à une formation dispensée par la Mairie de Paris. Si l’un de vous a déjà pu y suivre des cours, notamment en PAO, ça m’intéresse d’en savoir plus !

Prioriser, ce mot barbare

Le mot « prioriser » me rappelle les réunions, les openspaces surchauffés et l’odeur des plats Picard dans les micro-ondes de la cuisine de bureau. Pourtant, prioriser, c’est bien ce que je suis en train de faire. Ma vie est un sacré capharnaüm en ce moment ! Je suis toujours dans les cartons (d’ailleurs je donne plein de livres, contactez-moi si ça vous intéresse !), je trie, je range, je jette et je mets de côté. Là encore, c’est métaphorique puisqu’il en est de-même dans ma vie personnelle. J’ai retrouvé le goût de la liberté et de l’indépendance. J’entre dans cette phase de célibat où j’ai envie de me faire plaisir (shopping, voyages, copines !). Et puis, j’ai envie de me donner à fond dans mes projets. Alors, c’est un peu compliqué quand on se retrouve face à moi : une p’tite meuf déterminée, entière et qui est en couple avec son indépendance. Mais là, tout de suite, je suis prise par mes projets (j’ai des idées plein la tête, c’est génial !) et je n’ai pas du tout envie de ralentir le rythme. Pourquoi ? Parce que c’est maintenant que tout se joue ! Je vais me consacrer bien plus à la réalisation de mes projets (formation, etc), voyager et passer du temps avec ma famille. A l’occasion, il faut je vous parle du nouvel homme de ma vie (François, 9 ans, mon cousin trop chou avec lequel je passe beaucoup de temps !).

X7L5hgFXQZazzPaK3goC_14084990857_88cabf3b6d_o

Imprévisible, mais tellement belle !

Je termine cet article par une très belle citation traduite de l’anglais : « La beauté de la vie, ce n’est pas de défaire ce qui a été fait, mais bien de voir, comprendre et changer afin que chaque moment ne soit pas passé dans le regret, la peur ou la colère mais dans la sagesse, la compréhension et l’amour. »

Previous Post Next Post

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Virginie B 24 novembre 2014 at 8 h 44 min

    je suis tellement d’accord avec ton billet et le titre est si bien trouvé ! Enjoy !

  • Reply Amélie 24 novembre 2014 at 11 h 46 min

    Je me retrouve totalement dans ce que tu écris, moi qui déteste habituellement l’hiver, celui-ci semble vouloir se dérouler comme un point charnière de ma vie, pour mon plus grand plaisir !!!

  • Reply Fabien 24 novembre 2014 at 13 h 26 min

    « prioriser » est génial quand on peut se le permettre
    Se « taper » les clients chiants et bipolaires fait également parti du métier
    j’ai reçu ce matin un e mail ayant en sujet : « un peu de professionnalisme SVP » Sympa pour un lundi !
    Sous prétexte qu’ils payent, il se permettent pas mal de choses
    ( snif )

    • Reply Anissa 24 novembre 2014 at 16 h 56 min

      Ohlala moi j’ai eu droit à un truc du genre : « Je te paie, donc tu m’écoutes ». Sympa, non ?

  • Reply Livresse des Mots 24 novembre 2014 at 18 h 07 min

    Je suis très curieuse d’en savoir plus sur ce projet qui concerne ton blog ! J’attends avec impatience de découvrir ce que tu nous réserves 🙂
    Très bel article dans lequel beaucoup de gens se reconnaîtront sûrement. Enfin moi, en tout cas.

  • Leave a Reply