Lifestyle

L’écriture dans la peau

Voilà un sujet qui devrait en passionner plus d’un, plus d’une… les tatouages ! On ne peut plus vraiment parler de mode, tant les tatouages font partie de notre vie quotidienne. Scorpions, dauphins, papillons et j’en passe… tant de motifs que je croise tous les jours à la plage à Barcelone. Certains sont plus jolis et originaux que d’autres, mais dans l’ensemble j’aime bien quand le corps raconte une histoire. Aujourd’hui je prends le temps de vous faire un petit article sur mon nouveau tatouage.

C

Mon tatoueur

Fraichement débarquée à Barcelone, il me fallait d’abord trouver un tatoueur. Mes critères sont basiques : doué, talentueux, agréable et inspirant confiance. Comme je ne connaissais pas les salons de tatouages à Barcelone, j’ai mené ma petite enquête, notamment en allant fouiller dans les anciens posts du groupe des Français à Barcelone (une vraie mine d’or !). Là je suis rapidement tombée sur le nom One O Nine Barcelona. C’est un salon géré par un couple de tatoueurs français, Dirty Tommy et Miss Sita. Comme mon espagnol est quelque peu rudimentaire, j’ai tout suite eu envie d’y aller. Expliquer son projet de tatouage dans une langue que l’on ne maitrise pas, c’est vraiment complexe. Là je savais que j’allais pouvoir me faire comprendre. En faisant d’autres recherches sur Google et Instagram, j’ai vite compris qu’il s’agissait d’un excellent salon de tatouage : professionnel, propre et créatif. Comme il s’agit d’un walk-in shop, vous pouvez même passer sans rendez-vous et tenter votre chance pour vous faire tatouer immédiatement. L’accueil est top et le salon rempli de babioles et accessoires vintage. Il y a également un barbier/coiffeur (hommes & femmes). C’est Tom qui m’a d’abord prise en charge et fait un premier croquis lorsque je suis passée la première fois au salon. Le projet correspondant mieux à son nouveau collègue Victor Kludge, il le lui a confié. 6 semaines plus tard, je passais sous l’aiguille !

Mon tatouage

L’idée me trottait dans la tête depuis déjà un bon bout de temps… Je ne suis pas 100% partisane du tatouage symbolique. Il y a de très beaux tatouages qui sont purement esthétiques. D’ailleurs mon prochain n’aura probablement aucune signification !! (Oui, oui, je parle déjà du prochain^^). Celui-ci pourtant devait l’être et symboliser un peu mon parcours de vie, ma passion de l’écriture et l’idée du « Write your own story ». Pour le shooting je n’ai pas pu avoir recours à ma superbe machine à écrire vintage laissée à Paris (sniff sniff), il a donc fallu faire avec les moyens du bord. Une machine à écrire donc… Quand j’étais gosse, je m’amusais à écrire mes petites histoires sur la vieille machine à écrire de mon père. Je me sentais tellement adulte avec une machine à écrire ! Aujourd’hui encore, j’aime ces objets désuets qui font référence à une époque où l’on ne passait pas sa vie à faire du copier-coller, des screenshots et des liens hypertexte. Je dois beaucoup à l’écriture qui m’a toujours aidée dans la vie professionnelle et personnelle. Le blog a lui aussi chamboulé (en bien) ma vie quotidienne ! En deux ans, j’ai fait du chemin, croyez-moi ! Alors cette machine à écrire sur mon bras, c’est un peu un rappel de ça, de cette évolution pas toujours simple… et aussi le rappel que nous sommes les auteurs de notre histoire.

B

Le déroulement de ma séance

Comme mon tatouage n’est pas vraiment petit, la séance a duré environ 4 heures. C’est long 4 heures, trèsss long ! On dit toujours que le bras n’est pas un endroit douloureux, et c’est vrai en comparaison aux côtés notamment. Il n’empêche que j’ai bien eu mal. C’est surtout le remplissage qui est désagréable. J’étais déjà assise depuis 2 heures 30, ça commençait à faire un peu beaucoup… en plus il faisait une chaleur de dingue dans le salon ! Bref, Victor a été adorable et a supporté que je râle un peu de temps en temps. A la fin il a protégé mon tatouage avec du film plastique et hop, c’était fini ! Pendant environ 2 semaines il faut régulièrement mettre de la crème pour tatouages, éviter le soleil (à Barcelone, ce n’est pas évident^^), ne pas se baigner (pfff 30 degrés, trop dur de résister…) et se laver avec du savon PH neutre. Evidemment, il ne faut pas gratter les croûtes ! L’encre superflue partira par elle-même. Ne faites pas comme moi, dormez bien avec du film plastique sur le tatouage la première nuit. J’ai oublié de le faire, of course ! Maintenant, l’empreinte de mon tatouage orne mes nouveaux draps blancs -_-

Et quand tu seras vieille ?

La question que tout le monde me pose à la vue de mon tatouage. La seule chose que je réponds à cette question, c’est ça : Un jour je serai vieille et fripée, avec ou sans tatouages. Mais au moins, je serai une mamie badass ! Je vous invite à regarder l’article à ce sujet publié sur Buzzfeed (la référence culturelle par excellence, n’est-ce pas ?).

Page officielle One O Nine Barcelona

Instagram Victor Kludge

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Grisélidis 23 juin 2015 at 14 h 23 min

    J’ai failli lâcher un petit rire nerveux quand j’ai lu en fin de ton billet, que l’encre avait marqué tes draps neufs. Il m’est arrivé la même chose il y a bien 15 ans de ça pour mon unique tatouage fait juste avant une semaine en vacances à la plage. Nul besoin de préciser que puisque le tatoueur ne m’avait pas prévenue, des draps s’en sont retrouvés tatoués eux aussi ^^
    Jolie idée la machine à écrire, si représentative !

  • Reply Marlène 23 juin 2015 at 19 h 32 min

    Je le trouve très cool, c’est la première fois que je vois une machine à écrire tatouée d’ailleurs et j’adoooore ! Je suis sûre que d’ici à ce qu’on soit vieilles, il y aura mille techniques moins chères qu’aujourd’hui pour effacer un tatouage si on le souhaite. Et puis aujourd’hui ce n’est plus aussi stigmatisé qu’avant dans le milieu professionnel donc même si un jour tu retournes à la vie de salariée, je suis sûre que ce ne sera pas un obstacle à ce niveau non plus. Dans ma nouvelle boîte il y a plein de tatoué(e)s, il y a même une fille avec les cheveux rouges ^^

  • Reply Margaux - Oh et Puis 24 juin 2015 at 7 h 44 min

    Olalala ca me rappelle des souvenirs le tatouages ! c’est grâce à cette thématique qu’on s’est rencontré sur nos blogs 😮

    • Reply Anissa 3 juillet 2015 at 10 h 08 min

      Vouiiii <3

  • Reply Lolli 9 août 2015 at 15 h 19 min

    Ton tatouage est très joli, j’adore le côté rétro de la machine à écrire 🙂

  • Leave a Reply