Vie de Freelance

Merci 2014.

Tout est dit dans le titre. 2014 aura à tout jamais marqué mon existence, ma vie professionnelle et personnelle. J’ai l’impression étrange d’avoir vécu toute une vie en l’espace de douze mois. Parfois d’ailleurs, j’ai du mal à croire que nous allons d’ici quelques heures passer à l’année suivante. 2015, déjà ?! Mais 2014 vient à peine de commencer ! Attendez, il doit y avoir une erreur ! 2014 a été l’année charnière par excellence : j’ai tout plaqué pour me reconstruire, pour choisir une voie incertaine et périlleuse, mais si exaltante que je n’ai jamais eu envie de rebrousser chemin. Parlons-en de cette fameuse année 2014 et remercions-la d’avoir existé.

L’accident

L’année a commencé sur les chapeaux de roue puisque j’ai eu la bonne idée de me casser le nez. Une belle fracture ouverte avec des points de suture ultra sexy sur le dos du nez. Magnifique, ma chéwieee ! Etre défigurée, voilà une belle manière d’entamer une nouvelle année. Raser les murs, tenter de cacher une cicatrice rose-violacée, essayer d’oublier le traumatisme de la chute brutale sur le parquet du salon : tant de choses qui m’ont pris des jours, des semaines, voire même des mois à digérer. Cela m’a néanmoins appris à mieux gérer la douleur et mon corps en général. Aujourd’hui, et après mûre réflexion, j’ai cependant décidé de prendre rendez-vous chez un chirurgien plastique. C’est une décision que la plupart des gens ne comprendront pas, car mon nez est tout à fait présentable. Il n’empêche que j’ai envie qu’il soit beau et pas juste « bof ». Une affaire à suivre en 2015.

irish-handsRTC

Le job

Le 20 janvier 2014 j’ai officiellement lancé l’aventure de BonMot Agency, ma petite autoentreprise dont je suis fière comme tout ! Dès la première semaine, des commandes sont tombées et j’ai eu la chance de rapidement facturer des montants suffisants pour en vivre sans l’aide ni de l’Etat ni de ma famille. Une belle prouesse ! Comme la vie de freelance n’est pas rose tous les jours, j’ai vite misé sur la diversité de mon activité. Au-delà de la traduction, je propose également mes compétences de rédactrice web (SEO et tout le tralala), community manager et chef de projet. Anglais, français, allemand : chez moi, c’est la diversité linguistique et culturelle qui prime ! Au cours de ces douze derniers mois, j’ai ainsi pu travailler pour des entreprises diverses et variées (allant de Comptoir des Cotonniers à Pokerstars en passant par La Ruche Qui Dit Oui et l’Office National Allemand du Tourisme). La variété de mon activité m’a ainsi non seulement garanti des revenus réguliers mais surtout une diversité et une richesse incroyable en termes de thématiques et challenges. Pas de place pour l’ennui ! Autant vous dire que je ne compte pas chercher de CDI l’année prochaine. L’aventure de freelance continue !

Le blog

C’est idiot, mais les blogueurs parmi vous me croiront sur parole. Ce blog a changé ma vie. D’une part, j’ai enfin partagé mes écrits avec des lecteurs en chair et en os. Avant, j’écrivais des pages et des pages que personne ne lisait jamais. Aujourd’hui, des centaines de gens ont accès à ce blog, lisent et commentent mes articles. Ça m’a demandé du courage de parler si franchement de ma vie de freelance, ayant également fait le choix de ne pas le faire de manière anonyme. Mais surtout, oui surtout, j’ai rencontré des gens absolument fantastiques grâce à mon blog. Bizarrement, j’ai très rapidement décidé de sortir ce blog de la sphère virtuelle en allant boire des verres avec d’autres blogueurs ou certaines de mes lectrices. J’ai ainsi croisé la route de Marie-Charlotte du blog d’Ici et d’ailleurs Photography, Fanny de Se reconnecter, Margarida du blog Les Mots de Marguerite, Franck de la Télé des Enchantés, Gérald Robert voix-off freelance, Judith Gillet, graphiste freelance et, last but not least, Margaux du blog Oh et puis qui est devenue une amie, une vraie. En 2015, d’autres rencontres sont prévues et je me dis que ça serait top d’organiser des apéros blogs/freelances. Une nouvelle affaire à suivre en 2015 !

brick-wallRTC

Les amis

Mes proches le savent, mes amis sont ma seconde famille. Cette année a été marquée par des hauts et des bas. Tout n’a pas été simple, j’ai eu des soucis de santé et des problèmes personnels à gérer. Malgré des moments de réel désespoir j’ai toujours pu compter sur le noyau dur de mes amis et je les remercie. Ma meilleure amie (qui se reconnaitra) a un emploi du temps de ministre, mais toujours le temps de prendre de mes nouvelles. On essaie de se voir régulièrement, de s’appeler et de s’écrire le plus souvent possible. Une amitié de plus de sept sans jamais de dispute. En 2014, j’ai croisé la route de beaucoup de gens nouveaux. Certains n’ont fait que passer, d’autres l’ont définitivement quittée et puis, il y a eu des amitiés coup de foudre. Les deux amies dont je parle se sentiront concernées (les meufs, je vous aimeuuuhh). L’une me quitte pour San Francisco en janvier, l’autre heureusement me restera fidèle en 2015. Femmes fortes et talentueuses, elles ont partagé mes rires et mes larmes au cours de ces derniers mois. Je les en remercie de tout mon cœur. Sans oublier les amis avec qui j’ai passé des heures au téléphone, vidé les fonds de bouteille en soirée, écumé les restos japonais de la rue Sainte Anne et déambulé dans les rues de Rome…

La famille

Impossible de parler de l’année 2014 sans parler de ma famille. Il y a des sujets sensibles que je ne souhaite pas aborder via le blog. Néanmoins, je ne peux pas faire ce petit debrief 2014 sans parler des membres de ma famille qui ont tout particulièrement marqué mon année. Tout d’abord mon père… Eh oui, mon papa à moi toute seule ! Il a toujours été là pour moi au cours de ces douze derniers mois. Il m’a donné des conseils hyper précieux, il a su m’écouter quand il le fallait et engueuler quand c’était nécessaire (et croyez-moi, ça l’a été plus d’une fois !). Bref, pour la 25ème année d’affilée il a su gérer et me gérer. Danke, Papa ! Autre personne qui m’a soutenue cette année : mon oncle. J’étais en galère d’appartement, il m’a accueillie à bras ouvert dans sa maison. Tout le monde n’aurait pas réagi ainsi. C’est un beau geste, généreux et fort. Merci, tonton ! Impossible également de ne pas parler de mes deux grand-mères. L’une maitresse femme, l’autre mamie gâteaux, elles m’ont fait rire plus d’une fois avec leurs caractères bien trempés. L’homme qui voudra me comprendre, devra inévitablement rencontrer mes sublimes grand-mères pour percer le mystère de ma personnalité.

tdedkQnQGCgIhk9eoEkP_DSC_0983

L’amour

Allez, l’amour on en parle ?

J’ai vécu une rupture douloureuse, car inattendue. Disons-le sans fioritures, je m’en suis pris plein la gueule. Voilà, c’est dur, ça fait mal (plus qu’un nez cassé !) et on a l’impression qu’on ne s’en remettra jamais. Et pourtant (cf. le paragraphe sur les amis), j’ai été entourée par mes fantastiques amis qui n’ont pas rechigné à m’écouter et me consoler. J’ai pris conscience que je n’avais peut-être pas été si heureuse dans mon couple que je ne l’avais pensé. Un mal pour un bien m’a-t-on répété à maintes reprises. Avec le recul, il est difficile de le nier et pour rien au monde je ne voudrais revenir arrière. La fin de l’année 2014 m’a d’ailleurs réservé quelques bonnes surprises, mais chuuuttt c’est top secret !

Le mot de la fin

Pour changer de vie, il faut des couilles, de l’enthousiasme et la volonté d’y arriver. L’année prochaine, j’ai envie de me lancer de nouveaux défis tout en continuant à soigner ce que j’ai construit au cours de l’année 2014. Je vais continuer mes cours de montage vidéo, Photoshop & co et tenter de traverser l’océan pour manger un bagel au cream cheese à San Francisco avec ma super nouvelle amie.

Et vous, elle étant comment votre année ?

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Oh et Puis 31 décembre 2014 at 8 h 49 min

    <3 heureusement qu'ils existent nos blogs sinon on ne se serait pas croisé 🙁

  • Reply Margarida 31 décembre 2014 at 10 h 23 min

    J’en profite, ma chère Anissa, pour te souhaiter un joli 2015, tout plein de belles choses et encore plus de défis, et pourquoi pas, l’année du IRL, on se verra en vrai, j’en suis sûre !

    Gros besitos tout frais arrivées de l’azur méditérrannéen !

  • Reply martin fischer 31 décembre 2014 at 11 h 01 min

    Mir hat der Artikel gefallen 😉

  • Reply Cherry Fizz 31 décembre 2014 at 14 h 22 min

    Parcours bien sympa pour 2014 ! J’espère que 2015 t’apportera tout ce que tu souhaites et qu’on puisse se revoir pour passer un moment sympa et un peu plus long qu’à Paris 😉
    Bonne Année et profite bien ce soir.

  • Reply Fanny 31 décembre 2014 at 18 h 45 min

    Au plaisir d’avoir croisé ta route de blogueuse Anissa et de t’avoir interviewée. Tu m’impressionnes par ta maturité dans tes écrits et tes démarches et je prends toujours du plaisir à lire tes espiègleries. Ton blog est une vraie motivation pour les freelances. Bonne route pour 2015 !

  • Reply Carolin 31 décembre 2014 at 18 h 50 min

    Ganz süß… Wie Du es immer bist!
    Happy New Year liebe Anissa! Wir haben Dich lieb! ❤

  • Reply Livresse des Mots 3 janvier 2015 at 1 h 40 min

    Ton blog est une source d’inspiration pour moi… alors merci pour tout, merci d’avoir trouvé le courage de partager tes écrits et ton expérience.
    Je te souhaite une très bonne année 2015. Je te la souhaite épanouissante, pleine de joie et de bonheur !

  • Leave a Reply