Vie de Freelance, Voyages

Nomadiser

L’envie de voyager, c’est un peu comme de l‘eczéma. Quand je fais une poussée, ça me démange ! Pour y remédier, il n’existe aucune crème. Il faut du temps et de l’argent – et un billet d’avion pour San Francisco.

Il y a quatre ans je faisais un semestre à Long Beach, en Californie du Sud. Je suis tombée éperdument amoureuse de la côte Ouest, des gens, des paysages. J’ai toujours su que j’y retournerais un jour. Ce jour est enfin là. J’ai mes billets, mon visa touriste, les valises qui attendent d’être remplies, les cadeaux pour les copains de jadis. Tout est prêt et rien que d’y penser, mon estomac se noue d’impatience !

Des vacances ? Oui, de Paris. Du boulot ? Non, j’emporte tout ! Ordinateur, disque dur externe, clef USB, appareil photos, objectifs, carnets, stylos. Bref, ma vie de freelance continuera normalement à la seule différence qu’il y aura neuf heures de décalage entre vous et moi – et probablement quelques degrés Celsius en plus. Début février j’ai un vol pour Long Beach – il fait déjà dans les 23 degrés. Je sais, vous me détestez !

IMG_1765

D’ailleurs mon premier achat sera un maillot de bain (de chez Victoria’s Secret !) : ma cousine qui m’héberge à SF a une piscine chauffée dans sa résidence (ok, vous avez carrément le droit de me haïr, je ferais pareil à votre place).

Sur ce, mes amis freelances, je vous laisse.

Pendant ce mois complet que je passe de l’autre côté de l’océan, je vous préparerai de jolis articles de voyage et quelques billets sur la vie de nomade digitale.

 

 

 

 

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Marie 29 janvier 2015 at 0 h 29 min

    Salut Anissa,
    je suis ton blog depuis quelques temps et étant moi-même auto-entrepreneur (dans le web) depuis peu, je me reconnais dans pas mal de tes articles. Celui-ci ne fait pas exception car je viens aussi d’acheter des billets pour SF ! Ce sera mon 4e voyage dans cette ville que j’adore, j’y serai fin avril, et comme toi j’emmène le boulot avec moi. Les Cartoville, y’a rien de mieux, petit, succinct, pratique avec les cartes par quartier et les bonnes adresses, j’ai arpenté les collines de Russian Hills ou découvert avec enthousiasme Haight Ashbury avec ce petit guide en main. Profite bien de ton séjour, je lirai tes articles avec beaucoup d’intérêt. Si tu as de bonnes adresses à donner, n’hésite pas, j’en ferai rapidement bon usage !
    Bises

  • Reply Margarida 29 janvier 2015 at 8 h 46 min

    Une petite place dans la valise, s’il-te-plaît ? 🙂 oui, oui, chuis sympa, chuis mignonne, me ferais toute discrète, ce qui m’intéresse c’est surtout les 23°C !!!!!!
    Aigrgrgrgrggrgr, bon, ok, amuse-toi bien !!
    Bisous !

  • Reply Fabien 29 janvier 2015 at 9 h 03 min

    ARG ! Effectivement je te déteste ! mais bon au moins j’ai eu plaisir à lire des mots tels que « Long Beach », « cote ouest » on voyagera un peu par procuration !
    Profites bien, les voyages c’est le bonheur à l’état pur, la récompense ultime du train train quotidien !

  • Reply Matilda 5 février 2015 at 0 h 04 min

    Salut la free free free lance, quelle belle vie tu te fabrique là et comme tu as raison !..ton blog est séduisant comme ton parcours et me conforte encore davantage dans mon choix actuel: à savoir, être traductrice free-lance italien/français et également rédactrice ce que je suis déjà depuis 10 ans.
    Si tu as des conseils et des tuyaux concernant la pratique de la traduction, je suis preneuse, merci d’avance et aussi merci de nous faire rêver !..

  • Leave a Reply