Vie de Freelance

Perles de freelances : mon top 5

Allez, avouez ! Vous avez tous ces petites anecdotes un peu trash, drôles et inattendues de freelances, non ? Alors parlons-en ! Voici mon top 5 des meilleures histoires de ma vie de free & en bonus des photos où je me fends la poire !

Quand mon client m’envoie le blog de sa femme

C’est arrivé très récemment et j’ai beaucoup ri. Vous le voyez mon sourire, ah la la, tellement génial ! Je parle via Skype avec un nouveau client. Il me demande un peu mes expériences, puis me dit qu’il a lu mon blog. Et mieux encore, il me fait le cadeau de m’envoyer le lien du blog de sa femme. Rien que le nom du blog ne présageait rien de bon. Après quelques lectures en diagonal j’en apprends des choses sur la vie de couple de mon client. Impossible de ne pas exploser de rire !

Quand mon client me drague

Un soir je partage avec vous mon chagrin d’amour, parce que je me sens seule, parce que j’avais besoin de vous. Alors je lance cette bouteille à la mer, j’écris vite et spontanément. Je déverse ma souffrance sur le blog et je me couche. Le lendemain matin, je vais sur le blog et trouve vos commentaires, adorables et gentils. Je reçois des mails de lectrices trop chouettes. J’ai le sourire, enfin ! Puis, j’ai le fou rire. Le matin je file à une réunion et mon client me dit : « J’ai beaucoup aimé ton dernier article (en gros, celui où j’annonce mon célibat). Puis un silence et un regard qui en dit long. Bonjour, j’aimerais bien disparaitre !

Quand mon client me fait plaisir

Certaines histoires sont plus touchantes que drôles. Et pourtant… avec ma grande gueule connue de tous, je lance une boutade à mon client. « Alors, si je fais tel et tel résultat, tu m’envoies la bouteilles de champagne ». Il dit oui, je n’y crois pas. Une semaine plus tard le facteur m’apporte un carton rose : c’est une bouteille de champagne. (PS : Non, ce n’était pas une manière détournée de me draguer. Je le jure !). Autant vous dire que j’aime bien bosser avec ce genre de client qui a compris qu’il fallait parfois investir dans sa relation client-freelance pour ensuite obtenir un travail de qualité. Lui il a compris comment me motiver. Hop, du pinard et c’est reparti ! C’est le carburant préféré de Mlle Filali-Fischer. Non, ce n’est pas vrai. J’accepte aussi : le foie gras, le caviar Petrossian, le Ruinart, les huitres fraiches du matin et les chèques en blanc !

Anissa 2

Quand mon client me gifle presque

Eh oui, c’est bien du vécu. Il fut un temps où je touchais un peu à la communication politique. J’apprenais à serrer des pinces, reconnaitre les anciens ministres et conseillers de cabinet. J’ai même eu l’occasion de me partager une tartelette aux fraises avec l’écrivain Alexandre Jardin, un homme vraiment sympathique. Bref, mon client par contre était un peu soupe aux lait et moi grande gueule. Un jour, le rouge lui est monté aux joues et il m’a hurlé dessus en pleine rue : « Je ne sais pas ce qui m’empêche de t’en coller une ! »et moi de lui répondre : « Parce que t’es mon client, pas mon père ! » (PS : Mon père ne m’a d’ailleurs jamais dit ça, je suis une meuf super sage…)

Quand mon client me compare à une voiture

Comme je suis allemande, mon client ravi de voir que j’étais « dynamique » et « efficace », m’a donné un nouveau surnom : « Das Auto » (cf. pub Volkswagen). Je suppose qu’un homme qui compare une femme à une bagnole, c’est un peu le summum du compliment masculin. Du coup, je suis presque flattée !

Et vous, vos histoires ? Vous en avez des histoires comme ça ?

©Magda Wodecka & Greg Szeps, Barcelona foto y vídeo

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply Pauline 13 janvier 2016 at 21 h 15 min

    Très chouettes ces anecdotes !! Je dois avouer que je n’ai pas aussi fun à raconter… mais cela ne saurait tarder 😉

  • Reply Céline 13 janvier 2016 at 22 h 05 min

    hmm tu me fais mourir de rire ^__^

  • Reply Audrey Moo 13 janvier 2016 at 22 h 58 min

    Ahahaha, trop drôle ces histoires. Merci d’avoir partagé, j’ai passé un bon moment à lire cet article 🙂

  • Reply Lolli 14 janvier 2016 at 10 h 53 min

    J’ai bien ri en lisant tes anecdotes, les gens sont surprenants parfois à ce que je vois 😀

  • Reply Arno 14 janvier 2016 at 11 h 04 min

    Très sympa l’article, on se reconnait forcément dans certains passages.

  • Reply Elsa 14 janvier 2016 at 12 h 00 min

    J’aime tellement ton article ! C’est clair qu’en freelance, on a toujours des trucs drôles à raconter. Pour ma part, une petite histoire toute mignonne à la fin d’une mission avec une cliente : J’ai reçu dans ma boîte au lettre un petit cadeau que j’avais mis dans une « wishlist » sur mon blog, c’était pour me remercier… J’ai trouvé l’attention très touchante !

  • Reply Blanchefleur 14 janvier 2016 at 12 h 47 min

    Haha ça me rappelle un jour, je reçois un mail d’un journaliste qui a lu mon blog emploi et qui souhaite m’interviewer. Pour me « rassurer » il me met le lien de son blog… sur lequel je peux voir qu’il est très engagé et qu’il a des mots très durs envers les chômeurs, du genre « ramassis de feignasses » et compagnie, tout ce que je ne supporte pas quoi. J’ai refusé et il s’étonnait x)

  • Reply Mademoisellevi 14 janvier 2016 at 14 h 41 min

    AHAH j’ai tellement ris
    Notamment le coup de la voiture, franchement tu peux être flattée venant d’un mec :p
    En tout cas ça me divertit en cette journée sombre
    PROFESSEUR ROGUE EST MORT (oui, je suis bien en train de raconter ma vie dans un commentaire, et tu t’en fous surement, je comprends ahah) <3

  • Reply Eve 14 janvier 2016 at 17 h 05 min

    Très sympa tes anecdotes 🙂

  • Reply Stefanie 14 janvier 2016 at 17 h 18 min

    Wow, Anissa, was du schon für Anekdoten zu erzählen hast! Da gibt’s bestimmt noch mehr ;-). Seit dem VW-Skandal ist das Kompliment « Das Auto » wohl nicht mehr ernst zu nehmen. Weiter so! Herzliche Grüße aus Haiti.

  • Reply moi 14 janvier 2016 at 18 h 25 min

    oui…mais …tu manges quand des cookies …..=)

  • Reply Aline - Boutique de créateurs 15 janvier 2016 at 23 h 41 min

    C’est super sympa ce genre d’article, j’ai eu le sourire aux lèvres!
    Et pis, roh trop sympa le client à la bouteille de champagne!

  • Reply Manuela 18 janvier 2016 at 14 h 40 min

    J’adore !!!

  • Reply Cedric 14 mars 2016 at 8 h 07 min

    Bonjour Anissa,
    Moi j’ai eu un jour une cliente, suite à une boutade de ma part qui était très loin d’être malvenue, m’a répondu « Oh le salaud! ». J’ai ri un peu mais ai trouvé ça aussi choquant que familier. D’ailleurs je n’ai jamais retravaillé avec cette personne préférant partir.
    A mes débuts, quand je vivais encore en France, c’est-à-dire il y a plus de 7 ans, c’est fou le nombre de clients/prospects qui agissaient selon ce schéma :
    Tu es développeur de sites internet > donc tu es dans l’informatique > donc tu es réparateur d’ordinateur > et pourquoi pas réparateur de téléphones portables.
    Et du coup j’ai eu des demandes du genre « Mon PC a planté, tu peux venir me le réparer? » ou « Je n’arrive pas à connecter mon Nokia sur Internet, tu peux m’aider stp ? ».
    J’avais juste envie de répondre : « Oui, oui, oui, bien sûr ! Et tu es taxi ? Alors si tu peux venir chez moi et faire la vidange de ma voiture, ça serait sympa de votre part ». 😀

  • Leave a Reply