Voyages

Une freelance en vacances : en route pour la belle Venise !

Ce voyage était prévu depuis trois ans. Cadeau d’anniversaire de mes 22 ans (ça ne nous rajeunit pas !), mon papa d’amour a finalement booké notre petit weekend à Venise. Bon, alors, je suis d’accord – pourquoi avec mon père et non avec Monsieur ? Déjà Venise, ça coûte une blinde (ex : 30 euros le Bellini au Café Florian + six euros les musiciens) et aussi, parce que mon père adore cette ville et la connait très bien. J’ai donc balancé quelques robes dans un sac et pris l’avion pour Venise où le soleil était au beau fixe !

IMG_1169

IMG_1384

Venise, c’est une île (on l’oublie trop souvent)

J’ai retrouvé mon père à l’aéroport de Venise où il m’attendait gentiment sur banc. Il a pris mon sac et m’a dit : « Viens, on prend le bateau. » Gnnn ?? « Ma chérie, Venise est une île, certes reliée à la terre, mais c’est une île. » Alors, on s’est payé le luxe du bateau privé. J’étais aux anges ! Je me sentais comme Angelina Jolie dans « The Tourist ». Manquait plus que Johnny Depp ! Comptez plus de 100 € pour le bateau qui vous dépose devant votre hôtel. Tous les hôtels (ou presque) ont d’ailleurs un accès privé à l’eau.

IMG_1193

Pas de voitures mais des gondoles et des bateaux-bus

« Venise est un songe posé en bord de mer ». C’est tout à fait ça ! J’ai été subjuguée par la beauté de cette ville aux façades vétustes, à l’architecture ancienne, aux ruelles étroites toutes reliées par de petits ponts plus charmants les uns que les autres. A Venise, j’avais envie de tout prendre en photo. Au bout d’une journée, j’ai arrêté de prendre chaque pont en photo. Je n’aurais plus eu de mémoire pour le reste ! Pour nous déplacer, nous prenions les bus (bateaux donc). Les gondoles sont un peu chères : 80 € pour un peu de musique et un gros monsieur en marinière et chapeau de paille qui chante parfois comme une casserole. Et puis pour le coup, oui avec mon mec, mais pas avec mon père. On a donc préféré le bus qui nous amenait d’un endroit à l’autre en un rien de temps. Il existe des pass de trois jours qui vous permettent de ne pas vous acheter de ticket à chaque trajet. Comme la météo était absolument fantastique, je pouvais faire le plein de soleil vénitien par la même occasion.

 

IMG_1791

La place Saint Marc, les pigeons et les cocktails à 30 euros

L’hôtel Métropole dans lequel nous séjournions était vraiment particulier beau. La déco était quelque peu surchargée, désuète et carrément pittoresque – ce qui faisait le charme de ce lieu ! Les couloirs étaient remplis de statues, objets antiques et lampes en tissus surannées. Le petit-déjeuner était tout à fait renversant et je me régalais chaque matin à coup de mozzarella di buffala, fruits, prosciutto crudo et petits pains frais.

IMG_1705

IMG_1347

A deux pas de la place Saint Marc, nous avons donc pu faire la plupart des balades à pieds. Moi qui n’aime pas du tout les rats volants, je craignais un peu ce moment, mais j’ai vite compris que la politique de la ville avait changé ces dernières années. Il n’y a quasiment plus de pigeons, mais toujours des touristes pour les prendre sur leurs bras (beurk !). Le café Florian est un passage obligé quand on est à Venise. Il faut, une fois au moins, avoir siroté un délicieux Bellini (champagne et purée de pêche) sur fond de musique classique live. Le prix est plus salé que les cacahuètes servies : comptez en effet une trentaine d’euros par personnes pour un verre ! La pianiste ayant particulièrement apprécié mon père, elle lui faisait régulièrement des clins d’œil coquins. Je peux vous dire que j’avais droit tous les jours à mon Bellini pendant que l’Italienne faisait les yeux doux à mon papa beau gosse !

IMG_1229IMG_1242

IMG_1291

Murano et les souffleurs de verre

Non loin de Venise se situe l’Ile de Murano où sont depuis toujours installés les souffleurs de verre. Depuis des siècles, ce métier incroyablement complexe est transmis de génération en génération – un voyage dans le temps époustouflant (c’est le cas de le dire !). Il faut environ 12 ans d’apprentissage pour maitriser cet art si délicat et fragile. Il est d’ailleurs possible de visiter la fabrique de verre et les boutiques – contre un pourboire généreux. C’était absolument fascinant d’observer cet homme former un cheval en verre en l’espace de quelques minutes seulement. Mais attention aux doigts : on atteint les 1400 degrés, ça chauffe ! Ces artisans fabriquent des lustres et des œuvres d’art livrés dans le monde entier et à des sommes astronomiques. Un lustre peut facilement coûter 10 000 euros, alors mettez des sous de côtés !

IMG_1479

Tiramisu, pizza, pastas et 3 kilos de plus sur la balance

Contrairement aux attractions touristiques, il est tout à fait possible de manger à petit prix. Il est important de trouver un restaurant à l’abri des hordes touristiques. Ainsi, nous avons pu déguster les spécialités italiennes dans de petites cours enchanteresses. Pizza au salami, escalope milanaise, polenta, pâtes à la carbonara, mais surtout un tiramisu après chaque repas. Le quatrième jour, je devais m’allonger sur le lit, retenir ma respiration et serrer les fesses pour enfiler mon jean !

IMG_1312

Luxe, calme et volupté : Le Danieli

Pour clore ce magnifique séjour, mon père nous a réservé une table au Danieli. Pour ceux qui sont férus de films, le Danieli n’est pas inconnu. Il s’agit de l’hôtel dans lequel ont été tournés des films de James Bond et The Tourist. Avec un rooftop somptueux et une vue panoramique sur Venise, le Danieli a tout pour plaire (attention, il y a un dresscode, interdiction de venir en short). Evidemment, les prix des plats sont assez faramineux dans leur genre, mais le souvenir de ce dîner restera à jamais gravé dans ma mémoire. Il y a un pianiste de bar, des serveurs aux petits soins et des plats raffinés et gouteux, une expérience culinaire tout à fait exceptionnelle – et toujours sur fond de panorama vénitien unique dans son genre !

Après quatre jours à Venise, je me voyais déjà y vivre. L’eau apporte à cette ville un grand calme et un côté paisible qu’il n’y a nulle part ailleurs. L’absence de voiture y est bien sûr pour quelque chose. Bref, j’ai adoré ce voyage et voudrais y retourner dès que possible !

IMG_1539

IMG_1443

Toutes les photos de mon voyage sont sur mon compte Pinterest !

 

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply fanny 27 août 2014 at 12 h 26 min

    Super! Je n’y suis jamais allée, mais ça fait envie.

  • Reply Margarida 27 août 2014 at 16 h 34 min

    Moi non plus, jamais allée ! Belles photos ! ça donne envie de voyager non-stop…

  • Reply alaindici 30 août 2014 at 3 h 48 min

    Bravo, c’est enlevé ! Très agréable à lire et photos sympas.

  • Leave a Reply